Borne tactile -présentoir produit immersive tablette argumentaire mobile.

LES CHIFFRES A RETENIR DE L’ANNÉE 2021, MALGRÉ LE COVID

LES CHIFFRES A RETENIR DE L'ANNÉE 2021, MALGRÉ LE COVID

Shopping : plus que jamais, mais jamais plus comme avant

Une maturité digitale en hausse

Poussées par l’urgence, les enseignes ont multiplié les investissements et les déploiements. De la vitrine au back-office, ces nouveaux terminaux et solutions logicielles tirent la maturité générale du secteur.

Le vendeur plus que jamais au centre du jeu

Augmenté, informé, connecté, le vendeur fait l’objet de toutes les attentions. Son intervention reste plébiscitée par les clients, et son équipement fait désormais figure de priorité.

digital signage marketing

Des bénéfices à tous les niveaux

Le taux d’équipement digital des magasins, déjà élevé, continue de progresser, notamment pour autonomiser l’acte d’achat. Ses bénéfices se font ressentir à tous les niveaux, et en particulier en termes d’attractivité : 93 % des enseignes équipées constatent une amélioration de leur image de marque.

81 %

Des consommateurs qui s'engagent sur le plan émotionnel feront la promotion de la marque auprès de leur entourage et dépenseront davantage.
D’après Cap Gemini, Loyalty Deciphered - HowEmotions Drive Genuine Engagemen

86 %

Des consommateurs seraient prêts à payer jusqu'à 25 % de plus pour avoir une meilleure expérience d'achat.

D’après Customer Expérience Report publié par Rightnow  


 

71 %

Des retaillers interrogés assure que la crise sanitaire à accélérer la mise en place d'une stratégie digitale sur leur point de vente.

D’après le baromètre smart Retail de Samsung en 2021 

Pourquoi ?

Pourquoi?? Parce que les contenus visuels influencent, inspirent et facilitent la mémorisation. Mais une question revient sans cesse: que mettre sur les écrans, comment les animer en permanence dans le magasin? Bien sûr il est nécessaire d’avoir une démarche créative dans l’approche des contenus et dans leur déclinaison, mais il ne faut pas oublier la fonction essentielle des écrans en magasins: communiquer avec les clients et s’en servir pour leur offrir plus de services. Ainsi, un des principaux freins à l’achat est le temps d’attente, les écrans peuvent constituer une merveilleuse diversion à cette sensation d’attente, et bien plus. A chaque secteur, sa réponse, voici un tour d’horizon des bonnes pratiques:

Valentina Candeloro - directrice marketing de mood internationnal

Les écrans dans les grandes surfaces alimentaires doivent d’abord aider les clients à trouver les promotions, à comprendre quelles sont les nouveautés en termes de produits et de services dans le magasin, mais aussi l’état de disponibilité des stocks. Les clients ont besoin d‘être alertés quand leurs produits préférés ne sont plus accessibles.

C’est d’ailleurs un des grands avantages de l’e-commerce que la grande distribution peut reprendre via l’utilisation de la RFID notamment pour la gestion des stocks en temps réel. Ainsi la marque chinoise 7fresh en Chine a installé des miroirs magiques pour afficher la disponibilité des produits. Un réel enjeu quand on pense que 36%* des clients se souviennent avoir vu des informations sur les produits dans les écrans d’un magasin, c’est le troisième item derrière la musique et les promotions diffusées en spots.

Dans ce secteur, les clients sont attirés par tout ce qui brille, 39%* des clients de magasins de prêt-à-porter disent avoir été attirés dans un magasin après avoir remarqué « un contenu engageant sur les écrans du magasin » situé à l’intérieur. S’ils plébiscitent les informations servicielles (d’ailleurs l’utilisation de vidéos «tutoriels» est très pertinente), les clients sont très attentifs au contenus «lifestyle» et musique, ils ont besoin de divertissements. Un des exemples pourrait être le magasin de sport ProDirect à Londres. 

En restauration rapide, 58%* des clients se rappellent de messages précis vus sur des écrans digitaux, mais les clients ont là aussi besoin d’actualités et divertissement, d’ailleurs 4 clients sur 10* disent aussi avoir apprécié regarder un programme télévisé. Dans les contenus, ils plébiscitent la musique, les clips mais aussi la météo.

Selon une étude sur des clients de fast-food, la file d’attente serait un grand vecteur d’abandon de commande.

En effet, 57% des consommateurs étudiés choisiraient de quitter la file si celle-ci comporte plus de 5 personnes. Chiffre montant à 91% pour plus de 10 personnes !

Les bornes représentent donc de fait un excellent moyen d’endiguer ce phénomène.

24%* des clients en pharmacie à travers le monde affirment être restés plus longtemps grâce à un contenu engageant sur les écrans en magasin. Les écrans doivent avant tout y relayer les promotions, mais ont aussi une fonction pédagogique sur les produits: comment utiliser les médicaments, les crèmes, le paramédical, etc. Un élément qui correspond bien à ce point de vente particulier dans lequel les conseils et un gain de place sont essentiels

 

Si les écrans sont appréciés par un tiers* des clients et qu’ils souhaitent y découvrir de nouveaux services, ils ont également besoin d’être divertis par des vidéos utiles ou intéressantes diffusées sur les écrans. Avec les écrans, les marques doivent à la fois penser en termes de plan média (quels contenus pour quelle implantation et quelle cible) mais aussi en termes d’expérience client: à quel moment offrir des services, créer de l’interactivité , de la surprise, du jeu, de l’émotion.

 

Les progrès techniques, comme récemment l’annonce des écrans enroulables, ouvrent des possibilités infinies. Aux marques de s’en saisir!

*Source : Etude « Améliorer l’expérience client en magasin : l’impact du marketing sensoriel » Walnut Unlimited pour Mood Media réalisée dans 9 pays (Etats-Unis, Australie, Chine, Hollande, Belgique, France, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench